Inauguration de la mairie annexe et de la salle de réunion à Oncy-sur-Ecole

oncy_inaug_assoc_siteSamedi 22 Septembre dernier, le sénateur-maire inaugurait la salle Lantara à Oncy-sur-Ecole, en présence de Jean-Pierre Hazard, maire, des élus du canton, de Jean-Jacques Boussaingault, président du Parc du Gâtinais et conseiller général et de Bernard Bouley, suppléant du député Franck Marlin. 

Les associations d’Oncy-sur-Ecole auront désormais un lieu de vie bien à elles au cœur du village, à deux pas de la mairie. Baptisé du nom du célèbre peintre français du XVIIIe siècle , Simon Mathurin Lantara, natif d’Oncy, ce nouveau bâtiment, attenant à la médiathèque, servira à la fois de salle de réunion pour les dix associations du village mais également de mairie annexe. Cette réalisation a été rendue possible en partie par une Oncéenne. Yolande Lepère avait en effet cédé son bien à la mairie en 2001. Une entente cordiale avait alors été conclue avec les riverains et un découpage équitable de la cour commune avait été effectué entre propriétaires privés et municipalité. Les travaux d’aménagement de ce nouvel équipement public ont été réalisés par l’architecte Patrick Callewaert, qui a déjà eu en charge la réhabilitation de la mairie et la création du groupe scolaire. L’ensemble, réuni par une jolie cour, comprend ainsi la médiathèque, refaçonnée dans un style ancien d’après des documents d’archives, et un second bâtiment en pierre (l’ancienne longère). La maison des associations comprend deux salles, de 80 m² et 32 m², propices aux réunions ainsi qu’un office de 36 m². Le processus de restauration lancé en mai 2009 s’est achevé il y a quelques mois, le temps de rassembler les fonds nécessaires. Ainsi, 81 % du financement global ont été apportés par la Région, le Département, le Parc du Gâtinais, l’Etat et la réserve parlementaire du Sénateur, soit une subvention de 584 210 euros pour un coût total de 839 000 euros. Cette belle réalisation a été mise en valeur toute la journée par des portes-ouvertes et un forum rassemblant les associations du village. Toutes, dont A cœur ouvert, Le Souvenir français, l’Adebo, les Archers des trois lys et Evasion moto club, ont salué cette initiative qui leur permettra de se réunir dans un lieu en cœur de ville, bien plus intimiste que la grande salle polyvalente.